Block title
Block content

• Le déficit budgétaire n’est plus le contributeur le plus important à l’augmentation de la dette publique depuis 2016.
• A partir de 2018, les intérêts de la dette contribuent plus à l’augme...

Key highlights :
• Les flux financiers illicites sous forme de fausse facturation représentent 16,2 % du commerce extérieur de la Tunisie hors produits pétroliers.
• Les machines sont l...

• L’inflation en Mai 2018 a atteint 7,7 %, un niveau jamais atteint depuis 1991.
• L’inflation est principalement due à la libéralisation du dinar et à la chute de sa valeur qui augmente les...

• En 2017, l’Italie est devenue le premier fournisseur commercial de la Tunisie devant la France.
• Entre 2010 et 2017, les importations en provenance de la France et d’Italie ont chuté respe...

L’Etat a perdu 4,2 milliards de dinars nets en équivalent devises du fait de la dévaluation du dinar entre 2016 et 2017.
• Le manque à gagner pour l’Etat en équivalent devises, du fait du sta...

•Les échanges commerciaux de la Tunisie avec ses partenaires occidentaux sont tous en baisse depuis 2010.
•Les échanges commerciaux avec la Chine, l’Algérie et la Turquie sont en nette hausse...

• La Tunisie est entrée dans un cercle vicieux où chaque dévaluation du dinar ordonnée par le FMI entraîne une augmentation du déficit commercial qui entraîne une dévaluation plus importante du din...

• Historiquement, les salariés sont ceux qui ont le plus contribué aux recettes fiscales de l’impôt direct.
• Depuis 2011, et contrairement à celles des salariés, la contribution des sociétés...

• L’embauche dans la fonction publique a quasiment triplé après la révolution jusqu’en 2013
• La phase « Stop » après le « Go » coïncide avec la présence du FMI en Tunisie